Concert


01 juillet 2018 - 18h00 Imprimer  Envoyer par email
  Ensemble Les Récits en Dialogue
Juan Hidalgo, Sebastián Durón, Garpar Sanz, Francisco Correa de Arauxo, Lucas de Ribayas, Juan Cabanilles, Antonio Martín y Coll, etc.

Programme :

« Antorcha brillante »
Chants profanes et sacrés du baroque Espagnol.

Ce programme varié et coloré est basé sur une forme vocale typique du baroque espagnol, le « Tono Humano », pièce vocale basée sur des textes profanes (ou sacrés « Tono a lo divino ») mis en musique et accompagnée par la basse-continue. Certains de ces Tonos Humanos se retrouvent également dans des Zarzuelas, sortes d’Opéras espagnols.
Autour de ces « Tonos Humanos » et « Tonos a lo Divino », sont jouées des pièces instrumentales en duo ou solo sur deux instruments qui, en Espagne, se côtoyaient à l’église, l’orgue et la harpe.
La harpe utilisée pour ce programme est une « harpa de dos órdenes » harpe espagnole apparue à la renaissance, utilisée pendant toute la période baroque et dont la sonorité est tout à fait typique et particulière.
Les pièces d’orgues sont typiques de l’école ibérique et sont principalement des Tientos (forme polyphonique traditionnelle dans la péninsule et déclinée dans diverses variantes) mais aussi des variations sur différents thèmes célèbres en Espagne.

Biographie :

JEAN-MICHEL FUMAS, Contre-Ténor
Les classes de piano, d’orgue et de chant de l’ENM de Saint-Étienne, l’enseignement de Jacqueline Bonnardot au CNSM de Lyon, celui d’Helena Lazarska à la Hochschule de Vienne, les conseils de Rachel Yakar au studio Baroque Opéra de Versailles et ceux d’Annie Trolliet-Cornut aujourd’hui forment le solide bagage de Jean-Michel Fumas.
Il a débuté en pratiquant la polyphonie de la Renaissance et de l’âge baroque avec les principaux ensembles de musique ancienne : la Fenice, Il Seminario Musicale, A Sei Voci, Les Paladins, Le Poème Harmonique, Sagittarius… On l’entend comme soliste dans les œuvres majeures de Bach, Haendel, Vivaldi, Scarlatti, Pergolèse, Haydn et Mozart mais aussi Britten, Frank Martin, Leonard Bernstein, sous la direction de Fabio Bondi, Jean-Claude Malgoire, Hugo Reyne, Jean-Christophe Spinosi, Hervé Niquet, Bob Van Asperen, Michel Corboz… Accompagné du luthiste Eric Bellocq, il interprète volontiers les airs élisabéthains et les cantates italiennes de Haendel ou Scarlatti.

FRANCOISE JOHANNEL, Harpe espagnole
Après avoir étudié la harpe celtique avec Madalene Buffandeau, elle obtient un premier prix de harpe au C.N.S.M. de Paris dans la classe de Jacqueline Borot. Elle se passionne très vite pour la Musique Ancienne et essaie de retrouver les instruments et les techniques adaptés à cette musique.
Une des premières en France à jouer les harpes double et triple, elle rencontre Antoine Geoffroy-Dechaume qui l’aidera dans sa recherche. Elle possède un vaste répertoire allant du Moyen Age au XVIIIe siècle, interprété sur les instruments adaptés.
Elle a joué et enregistré avec les meilleures formations baroques dont « La Grande Ecurie et la Chambre du Roy », Capriccio Stravagante », « Fuoco e Cenere ».

DAMIEN COLCOMB, Orgue
Damien Colcomb a étudié l’orgue et la musique d’ensemble dans la classe d’Odile Bailleux, ainsi que le clavecin et la basse-continue dans celle de Gilles Harlé, à l’Ecole Nationale de Musique de Bourg-la-Reine où il obtient un Premier Prix d’orgue ainsi qu’un Prix de perfectionnement en musique ancienne. Il est également diplômé du Centre National de Formation d’Apprentis Facteurs d’Orgues d’Eschau.
Il voue une grande passion aux orgues ibériques et françaises, leurs musiques et leurs factures, et se spécialise plutôt dans l’interprétation des musiques du XVIe au XVIIIe siècle. Il a enregistré plusieurs CD, en particulier en soliste : « Musique ibérique pour orgue » (Triton, « Choc du Monde de la Musique ») et « Terres d’Espagne, musiques d’orgues dans les royaumes de Philippe IV » (Hortus, « 5 Diapasons »). Il intervient également comme continuiste auprès des ensembles Consonance, Le Concert des Dames, La Rêveuse,...
Il est titulaire du Grand Orgue historique de Pithiviers, enseigne l’orgue à l’Ecole de Musique de Chécy ainsi que le clavecin, la musique ancienne et la formation musicale au C.R.C. d’Olivet. Il réalise également depuis peu, des missions d’expertises et maîtrises d’œuvres pour les constructions et restaurations d’orgues.